Le Volley-Ball Nantes intègre les Neptunes de Nantes


Un modèle unique en Europe pour le sport au féminin

8 juin 2021 – 8 juin 2022 : Un an jour pour jour après sa naissance, une nouvelle page de l’histoire des Neptunes de Nantes s’écrit. L’équipe féminine professionnelle du Volley Ball Nantes rejoint le projet de l'équipe féminine professionnelle de handball pour créer le premier club féminin omnisport indoor, un modèle unique en Europe pour le sport au féminin !
Les Neptunes de Nantes sont entrées dans une nouvelle ère et leur volonté de toujours se professionnaliser a pris un nouvel élan. Avec deux structures inscrites aux plus hauts niveaux des championnats de France et en Coupe d’Europe, l’accent est désormais mis sur une structuration solide et pérenne pour toujours viser la performance et porter le club le plus haut possible en développant un modèle économique innovant.

Notre intention est de créer l'adhésion auprès des entreprises autour de ce projet novateur et fédérateur pour redonner au sport au féminin toute la place qu'il mérite. Les Neptunes de Nantes ont la volonté de développer une structure avec une image forte et des ambitions sportives assumées. Officiellement club à missions, les enjeux sociaux et sociétaux sont au cœur du développement des Neptunes de Nantes : promouvoir l'égalité des chances, accompagner les femmes dans toutes les étapes de leurs parcours de vie, renforcer la proximité avec les clubs amateurs, créer les synergies autour d'un dispositif RSE avec les partenaires économiques et le tissu associatif.

Monique BERNARD, présidente de la SAS Neptunes de Nantes Volley-Ball : "Le club du Volley-Ball Nantes a, depuis 1968, gravi les marches vers la pratique du haut niveau progressivement, en alliant toujours la recherche de la performance au plaisir de jouer au volley-ball pour tous. L'association avec Les Neptunes de Nantes va nous permettre d'élever nos objectifs sur la structure professionnelle, d'aller chercher des titres et d'offrir à tous les amoureux du volley, un très beau spectacle à Nantes et sa région , tout en maintenant notre exigence sur la formation, base de notre réussite".

Laurent GODET, président de la SAS Neptunes de Nantes Handball : "Aujourd'hui, notre projet est de faire émerger de jeunes joueuses talentueuses, c'est notre ADN. Nous construisons en ce sens une bulle de performance qui va nous permettre d'encadrer et d'accompagner les joueuses des Neptunes de Nantes des tous leurs parcours de vie. Au niveau sportif avec un accompagnement médical bien plus poussé, des préparateurs physiques à temps plein mais aussi au niveau de la formation et de la reconversion avec un pôle d'accompagnement des joueuses pour leur parcours scolaire ou leur après carrière".

Former, accompagner pour viser l'excellence

La formation, véritable moteur du club, reste le cœur des ambitions des Neptunes de Nantes avec la volonté de faire rayonner les jeunes filles et jeunes femmes du territoire. La réussite et la performance du centre de formation (double projet sportif et scolaire) est au centre du projet global des Neptunes de Nantes. Les exigences sont identiques pour les professionnelles et pour le centre de formation. Ces deux secteurs doivent avancer au même rythme pour que, demain, les joueuses de notre territoire puissent évoluer au plus haut niveau.


Emma LE ROUX, joueuse professionnelle des Neptunes de Nantes Volley-Ball, formée à Nantes : "Je suis arrivée au club lorsque le VBN jouait encore à Saint-Joseph, dans une salle de quelques centaines de personnes. Puis, nous avons déménagés à Mangin et enfin, maintenant, je vais vivre le passage du club aux Neptunes de Nantes. Je suis impatiente et très contente de faire partie du projet et de prendre part au développement du club qui s'engage sur un nouveau modèle pour le sport féminin à Nantes."
Manon LOQUAY, joueuse professionnelle des Neptunes de Nantes Handball, formée à Nantes : "Nous sommes très fières de faire partie de ce projet novateur. Associer deux sports collectifs féminins dans une ville comme Nantes, où de nombreux sports rayonnent, est une très bonne idée. Cela permettra, sans aucun doute, d’avoir une meilleure visibilité pour le sport féminin dans la ville qui m'a formée et partout en France."